La conduite du changement en entreprise

Les entreprises font face à un environnement en mutation permanente. A cela viennent s’ajouter des pratiques et compétences qui évoluent face aux besoins du marché. Dès lors, les dirigeants sont confrontés à un dilemme : évoluer et favoriser le développement de leur entreprise, ou se faire distancer par la concurrence.

 

C’est ici qu’à lieu le recours à la conduite du changement. Celle-ci a pour objectif d’accompagner la ou les transformations de l’entreprise de manière efficiente. Plus qu’une mode, la conduite du changement en entreprise est une véritable stratégie qui a fait ses preuves. Découvrez les éléments essentiels à maîtriser concernant l’accompagnement au changement, de la mise en œuvre du projet à son déploiement et ses enjeux.

La conduite du changement en entreprise : qu’est-ce que c’est ?

des changements bénéfiques dans votre société

La conduite du changement consiste, pour une entreprise, à s’adapter au changement et à l’évolution de son environnement par la modification de ses caractères et par l’apprentissage.

 

Elle peut être réalisée, par exemple, lorsqu’une entreprise souhaite déployer de nouveaux outils (machines, industrie, numérique…) ou une nouvelle organisation (production, managériale…). 

 

Savoir gérer la conduite du changement est un impératif que les entreprises ne peuvent plus ignorer, surtout depuis la révolution numérique et la transition digitale.

 

C’est la raison pour laquelle il est fréquent que ces mêmes entreprises mobilisent des expertises externes, notamment via les cabinets de consultants, pour les aider à réussir leur conduite du changement. Le consultant va alors accompagner les membres de l’organisation afin qu’ils comprennent, apprivoisent, s’approprient et intègrent les transformations liées au changement dans leur environnement de travail.

Les enjeux et les risques liés au changement

Qu’il soit choisi ou subi, le changement comporte toujours des enjeux et des risques qui, mal appréhendés, peuvent se révéler destructeurs pour l’entreprise ou l’organisation concernée. En effet, le processus de transformation est une activité chronophage et coûteuse si elle n’est pas maîtrisée. Les impacts peuvent être d’ordre économiques, sociologiques, ou encore psychologiques.

 

L’accompagnement au changement implique également la prise en compte de la dimension humaine, mais aussi les valeurs et la culture d’entreprise ainsi que les résistances au changement. Le consultant aura donc pour objectif de faciliter la compréhension et l’acceptation par les parties prenantes concernées du changement opéré.

Comment réussir et conduire le changement dans une entreprise

Plusieurs outils, méthodes et étapes sont nécessaires pour réussir la conduite du changement dans une entreprise.

 

Les consultants de Calista Conseil ont une approche de l’accompagnement au changement adaptée à chaque client, mais ils respectent généralement le même processus majeur.

 

Découvrez ci-dessous les étapes de l’approche du changement dans une entreprise avec la vision Calista Conseil.

1- Déterminer le(s) objectif(s) à atteindre

En premier lieu, il convient d’identifier la ou les raisons qui nous poussent à opérer ce changement: opportunité/menace/nécessité ? choisi/subi ? En fonction de ces raisons, nous pourrons alors définir le ou les objectifs à atteindre.

Ces objectifs devront être SMART, c’est-à-dire Spécifiques, Mesurables, Atteignables, Réalistes et Temporellement définis, et seront associés à des indicateurs clés de performance ou de succès.

2- Poser un diagnostic via un audit et identifier les ressources disponibles

Réaliser un audit initial permet de comprendre la situation actuelle de l’entreprise puis de poser un diagnostic, identifier les ressources disponibles, et déterminer les meilleures actions à mettre en place pour accompagner la conduite du changement et atteindre les objectifs fixés.

3- Définir une stratégie de conduite du changement

Suite à l’identification des objectifs des parties prenantes, des ressources, et de l’environnement dans lequel va être opéré le changement, le consultant va proposer une stratégie pour conduire le changement en respectant l’ensemble des impératifs de l’entreprise (budget, délais, résultats…).

4- Mettre en place et fédérer ses équipes

Le changement ne se réalise pas du jour au lendemain et le consultant, malgré son haut niveau d’expertise, ne peut être seul garant de la réussite du changement. Il faut donc identifier et mobiliser une équipe sur laquelle s’appuyer.

 

Celle-ci doit être constituée de collaborateurs motivés, convaincus et influents, car ils seront les garants d’une conduite du changement opérée avec efficacité. 

5- Communiquer en interne et identifier les résistances au changement

Tout changement, de quelque nature qu’il soit, est d’abord perçu comme une menace ou un danger avant d’être vu comme une opportunité. De base, un changement implique de sortir de sa zone de confort, et va donc rencontrer des résistances initiales de la part des personnes concernées.

 

Le consultant va donc veiller à ce que l’étape de la communication interne soit bien appliquée, puisque celle-ci va permettre aux différentes parties prenantes (direction, managers, collaborateurs…) d’adhérer au changement.

6- L’accompagnement à la conduite du changement

Pour autant, communiquer autour de la transformation de l’entreprise ne suffit pas pour réussir sa conduite du changement. 

 

Le consultant va alors mobiliser des facilitateurs de la conduite du changement qui maîtrisent les processus du changement et les étapes du deuil. Il s’agit d’accompagnateurs du changement internes / externes à l’organisation, de coachs de dirigeants d’entreprise, de médiateurs, ou de managers de transition.

 

Enfin, l’accompagnement passe aussi par la mise en place de formations internes, d’ateliers d’échanges, et de séances de coaching individuel / de groupe à destination de tous les acteurs concernés par le changement.

7- Monitorer la conduite du changement

Suite à la conduite du changement, il est important de mettre en place des outils de pilotage et autres indicateurs clés afin de suivre l’évolution des résultats attendus.

 

Le monitoring permet de vérifier que les actions déployées sont efficaces, mais aussi de pouvoir donner un feedback rapide aux différentes équipes sur l’évolution de la transformation de l’organisation et la suivi de la gestion du projet.

8- Ancrer le changement dans l’entreprise

Cette dernière étape de la conduite du changement est nécessaire pour que la transformation opérée s’inscrive sur le long terme. Ainsi, les nouvelles pratiques liées au changement doivent être documentées, répertoriées, référencées et partagées avec l’ensemble des collaborateurs de l’entreprise.

0 €

Pré-audit gratuit et sans engagement

Nous réalisons un pré-audit de votre situation gratuitement pour mieux répondre à vos besoins ensuite

100 %

Confidentiel pour vous et votre entreprise

Nous vous garantissons une confidentialité absolue dans l’ensemble de vos démarches et au cours de notre collaboration

97%

De satisfaction client constaté chez Calista

Taux de satisfaction moyen constaté sur l’ensemble des prestations de conseil et de coaching réalisées auprès de nos clients