une séance de coaching

Depuis quelques années le mot « coaching », et plus largement « coach » est à la mode. Il suffit d’aller sur les réseaux sociaux pour se rendre compte que nous sommes entourés de « coachs », et il y en a pour tous les goûts : « coach de vie », « Love coach », « Fitness coach », « Healthy coach »…

 

Vous l’aurez compris, il y a pléthore de coachs autoproclamés et ce, dans tous les domaines. Cela est dû au fait que le coaching est une activité non réglementée, donc facile d’accès, du moins sur le papier.

 

Les conséquences sont nombreuses : risque de tomber sur des personnes peu compétentes, mal intentionnées, risque d’escroquerie, ou tout simplement absence de résultats. Dès lors, difficile de s’y retrouver parmi tous ces coachs et de penser au coaching sans avoir des préjugés.

 

C’est pourquoi les cabinets de coaching professionnels  tels que Calista Conseil, ont tout intérêt à communiquer régulièrement sur leur métier de coach, à l’expliciter et être transparent sur leurs activités.

 

Notez que dans cet article sera abordé uniquement le thème de coaching professionnel, à chaque fois que le terme coach ou coaching sera cité, il fera référence à ce secteur d’activité.

Le coaching : définition

Le coaching est une pratique d’accompagnement individualisé, centré sur les besoins d’une personne en situation professionnelle.


Cette pratique est issue du milieu sportif ; on s’est inspiré du coaching sportif pour améliorer les performances d’une personne en entreprise, faire émerger les ressources, générer du changement et accompagner la personne à ce changement.

«  Accompagner un individu ou une équipe à atteindre ses objectifs professionnels en mobilisant toutes ses ressources »

Notons, qu’à la différence du métier de conseil, le coach ne fait pas « à la place de », il accompagne. Le conseil quant à lui est centré sur le contenu (expertise, métier, savoir spécifique).

 

Le coach qui aurait des connaissances concernant la problématique de son client devra être vigilant à ne pas lui donner ses propres conseils.

Les frontières entre pratiques du coaching

Comme vu plus haut, le coaching n’est pas une activité réglementée et beaucoup de personnes se déclarent « coach de [quelque chose] » sans pour autant avoir la formation ou les compétences de base nécessaires.

 

Avant d’aller plus loin il est important d’expliquer sur quoi est centré le coaching, et bien distinguer les frontières entre les différentes pratiques.

 

Ainsi le coaching est centré sur le « Comment » (Comment faire, atteindre, réaliser…), il balaie à la fois les champs du monde professionnel et personnel, il est réalisé par un coach professionnel et a pour objectif de stimuler les ressources vers l’atteinte d’un objectif professionnel.

les différents coaching
Crédit : Bruno BOLLE-REDDAT - AGILÉOM

Les frontières entre les différentes pratiques sont poreuses et ont vite fait d’être franchies. D’où l’intérêt de faire appel à un coach formé et certifié, cela permet :

 

  • De connaître ses limites de compétences
  • D’identifier les limites des frontières de son champ d’action
  • D’orienter son client vers un thérapeute quand la situation l’exige (plutôt que de jouer au gourou)
  • De faire face à une personne engagée éthiquement et déontologiquement
  • De recourir à un professionnel crédible et reconnu par ses pairs

Comment choisir mon coach ?

Parmi cette multitude de coachs, comment savoir quel type de coaching suivre, quel coach me convient et sur quels critères me baser pour faire mon choix définitif ?

 

Concernant le type de coaching, s’il s’agit d’un coaching de dirigeant et manager, d’un coaching en reconversion professionnelle ou d’un coaching en orientation professionnelle, la réponse est dans l’intitulé : il vous faudra faire appel à un coach professionnel.

 

Voici les critères pour choisir un coach professionnel :

 

  • Il a suivi une formation initiale reconnue et accréditée par un organisme (ICF, EMCC, SFCoach) pour devenir coach ET il a obtenu la certification lors de l’évaluation finale (ACTP)
  • Ou, il a suivi une formation initiale pour devenir coach reconnue par l’Etat au sein d’organisme habilité à délivrer le titre RNCP
  • Il respecte une charte éthique et déontologique
  • Il est affilié à un organisme reconnu par ses pairs : EMCC (European Mentoring & Coaching Council), ICF (International Coach Federation) ou SFCoach (Société Française de coaching)
  • Regarder son niveau de certification lié à son expérience de coach : ACC (débutant), PCC (confirmé) et MCC (sénior)
  • Enfin basez vous sur le feeling, le ressenti et votre intuition lors de la première rencontre avec le coach professionnel

 

A noter que dans un soucis d’accompagnement de qualité, les coachs Calista Conseil doivent remplir tous ces critères.

Que permet le coaching ?

Le coaching a autant d’objectifs que ce que le coaché en a défini. Cependant plusieurs thèmes sont récurrents :

 

  • Sortir le dirigeant de sa solitude
  • S’ouvrir à d’autres façons de regarder la réalité, de penser, de réagir
  • Transformer les erreurs en apprentissage
  • Prévenir et gérer les conflits
  • Déjouer les mécanismes de contre-productivité et augmenter les performances
  • Faire grandir son autonomie et celle de son équipe

L’accompagnement par le coaching

L’accompagnement par le coaching permet d’intervenir au niveau émotionnel et rationnel afin de déclencher chez le coaché des prises de conscience. Celles-ci lui permettant par la suite d’atteindre ses objectifs et de gagner en autonomie dans ses prises de décision.

 

Pour ce faire le coach n’hésitera pas à employer les outils adéquats tout au long du coaching.

Exemple d’outil, le cercle d’influence

Il est constitué de plusieurs zones différentes :

 

  • Zone de contrôle : ce sur quoi je peux agir. Toute solution commence ici, vous maîtrisez vos leviers d’action
  • Zone d’influence : ce sur quoi je peux avoir de l’influence grâce à des actions limitées
  • Zone extérieure : éléments imposés, ceux qu’on ne peut changer et ce sur quoi je n’ai aucune influence, ni contrôle

Comment utiliser le cercle d’influence ?

L’utilisation du cercle d’influence peut se décliner en cinq étapes :

 

  • Etape 1 : Etablir la liste des dysfonctionnements
  • Etape 2 : Classer les dysfonctionnements en trois catégories
  • Etape 3 : Accepter la zone extérieure (ce qui ne dépend pas de nous)
  • Etape 4 : Travailler la zone d’influence en restant mesuré (cela ne dépend pas tout à fait de vous)
  • Etape 5 : Privilégier les actions qui relèvent de votre zone de contrôle (cela dépend de vous)

« Ce qui dépend de toi, c'est d'accepter ou non ce qui ne dépend pas de toi. »

Marc-Aurèle

Le célèbre philosophe Stoïcien Epictète avait dès l’Antiquité, posé les bases de ce postulat et l’avait érigé en principe philosophique. En faisant la distinction entre ce qui dépend de nous et ce qui ne dépend pas de nous (« Manuel » I.1 – Epictète ).

Qu’est-ce que l’accompagnement par le coaching ?

Découvrir ou redécouvrir le coaching professionnel tout en maîtrisant tous les ressorts et les bonnes pratiques de la profession.
5/5 - (42 votes)

0 €

Pré-audit gratuit et sans engagement

Nous réalisons un pré-audit de votre situation gratuitement pour mieux répondre à vos besoins ensuite

100 %

Confidentiel pour vous et votre entreprise

Nous vous garantissons une confidentialité absolue dans l’ensemble de vos démarches et au cours de notre collaboration

97%

De satisfaction client constaté chez Calista

Taux de satisfaction moyen constaté sur l’ensemble des prestations de conseil et de coaching réalisées auprès de nos clients

Continuer sur Calista Conseil