Génération Z : Quels changements pour les entreprises ?

5/5 - (44 votes)
Quelles évolutions les entreprises doivent-elles mettre en place pour adapter leur management et leur organisation aux attentes d'une nouvelle génération...
exemple d'évolution et de changement au sein de l'entreprise

La génération Z représente une force grandissante d’où les dirigeants de demain émergeront. Pour comprendre les aspirations et satisfaire les attentes de cette nouvelle génération, les entreprises doivent donc être prêtes dès aujourd’hui à adapter leurs pratiques managériales et organisationnelles. 

 

Nombre d’entre elles devront faire appel à des cabinets de conseil tels que Calista afin de les aider dans leur transformation et leur conduite du changement. Mais qui est exactement cette génération Z ? Quelles sont ses attentes, ses besoins ? Et comment va-t-elle contribuer à transformer le monde de l’entreprise tel que nous le connaissons ?

 

 

QUI EST LA GÉNÉRATION Z ?

 

 

La génération Z, née après 1995, regroupe les personnes n’ayant pas connu le monde sans internet. Beaucoup d’entre elles estiment d’ailleurs que leur présence en ligne est plus importante que les interactions réelles, notamment depuis l’impact de la pandémie de Covid-19.

 

Cette nouvelle génération arrive peu à peu sur le marché du travail, et représentera plus de 25% de la main d’œuvre d’ici à 2025. Autodidactes et créatifs, les Gen Z insufflent un vent de nouveauté dans le monde de l’entreprise. Pour eux, le numérique est omniprésent, et s’ils accordent beaucoup d’importance à construire leur identité et leur présence numérique, ils ont également une capacité d’adaptation aux nouvelles technologies bien plus rapide que les générations précédentes.

 

Cette génération possède un rapport décomplexé à l’erreur, et ne diabolise pas autant l’échec que les générations précédentes. Ayant grandi sur fond d’incertitudes économiques et de conscience à la fois sociale et environnementale, la génération Z prend conscience que l’entreprise n’est plus en mesure de lui offrir les mêmes débouchés et tenir les mêmes promesses qu’à leurs parents ou grands-parents.

 

Aujourd’hui, les entreprises doivent s’assurer qu’elles comprennent bien les attentes et les désirs de cette nouvelle génération afin de créer l’environnement de travail idéal pour attirer et retenir ces profils. On pourra citer par exemple une recherche de management d’entreprise plus humain, d’égal à égal, centré sur la qualité des relations entre les individus au sein de l’entreprise, la confiance, ainsi que l’écoute.

 

 

GÉNÉRATION Z, QUELLES ATTENTES ?

 

 

La génération Z se détache, encore plus que la génération Y, de l’image d’une entreprise traditionnelle. Elle est séduite par ces nouveaux modes de travail tels que le freelancing, le télétravail, la flexibilité des horaires ou le cumul des emplois.

 

Nombreux sont ceux qui se disent ne pas être prêts à recevoir les ordres d’un patron, incitant ainsi de nombreux dirigeants à repenser et transformer l’organisation d’entreprise sous une nouvelle forme : l’entreprise libérée. Ce changement est symptomatique d’un désir d’indépendance et d’autonomie, de nombreux Gen Z souhaitant être davantage responsabilisés et impliqués dans la stratégie d’entreprise.

 

La génération Z a également des attentes élevées en matière de diversité, d’inclusivité et d’égalité des sexes, tout en étant beaucoup plus sensibilisée aux préjugés et discriminations. Ils sont une minorité à se dire prêts à travailler pour une entreprise qui ne partagerait pas les mêmes valeurs, et recherchent, dès les entretiens d’embauche, à en savoir plus sur les engagements de l’entreprise, notamment concernant la démarche RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises).

 

Pour attirer et retenir la génération Z, il faudra donc agir au-delà de la rémunération et des différents avantages sociaux, et chercher à satisfaire ses aspirations d’accomplissement de soi, de quête de sens, et savoir lui apporter un soutien adapté en matière de santé mentale et de bien-être.

 

Enfin, si la majorité des Gen Z est prête à rester dans l’entreprise à condition que le poste soit évolutif, on constate malgré tout un véritable développement de l’intrapreneuriat. Ce régime hybride entre salariat et entrepreneuriat permet de cumuler plusieurs activités, et a même donné naissance au terme de « slasheur », désignant les personnes exerçant plus d’une profession simultanément.

 

 

COMMENT COMPRENDRE ET MANAGER CETTE NOUVELLE GÉNÉRATION ?

 

 

La génération Z a tendance à rechercher des managers-coachs ou des facilitateurs plutôt que des profils managériaux autoritaires et dirigistes. Ce n’est pas tant l’autorité elle-même qui semble être remise en cause par les Gen Z, mais plutôt la légitimité de ceux et celles qui la détiennent. Ainsi, un manager sera reconnu en tant que tel non pas par sa position hiérarchique, mais par ses compétences d’encadrement et sa façon d’engager son équipe.

 

Avec la génération Z, l’heure n’est plus au management vertical, fonctionnant sur un mode décisionnel descendant, mais bien sur une organisation beaucoup plus horizontale. Dans cette nouvelle configuration, le rôle du manager sera donc amené à évoluer, celui-ci devant être capable de motiver, d’écouter, et de fédérer ses équipes. Les Gen Z attendent également de la part de leur manager que celui-ci fasse des retours réguliers, et souhaitent ainsi rompre avec le principe même de l’entretien annuel qu’ils considèrent comme obsolète et dépassé.

 

On constate également que cette génération a un réel besoin d’accomplissement mais aussi de reconnaissance. En revanche, il ne s’agit plus de la reconnaissance liée aux résultats ou à l’investissement dans le travail, mais d’une reconnaissance :

 

  • existentielle, qui reconnaît le collaborateur comme une personne humaine, et découle des capacités d’écoute et de confiance des managers
  • intégrative, qui se manifeste par la volonté des Gen Z de contribuer à la transformation de l’entreprise (RSE) et à la conduite du changement

 

Enfin, si l’on souligne la volonté des dirigeants de construire un environnement de travail attractif, qu’il s’agisse des valeurs mêmes de l’entreprise, de ses engagements sociétaux et environnementaux, mais aussi de s’assurer du bien-être de ses collaborateurs, il apparait indéniable que les Gen Z vont être au cœur de nombreuses évolutions au sein de l’entreprise, et que celle-ci devra joindre le geste à la parole en menant des actions concrètes et audacieuses pour satisfaire cette nouvelle génération.

 

 

 

 

    🡸     Retour aux actualités

0 €

Pré-audit gratuit et sans engagement

Nous réalisons un pré-audit de votre situation gratuitement pour mieux répondre à vos besoins ensuite

100 %

Confidentiel pour vous et votre entreprise

Nous vous garantissons une confidentialité absolue dans l’ensemble de vos démarches et au cours de notre collaboration

97%

De satisfaction client constaté chez Calista

Taux de satisfaction moyen constaté sur l’ensemble des prestations de conseil et de coaching réalisées auprès de nos clients

Continuer sur Calista Conseil

Vous devriez également aimer