quelles compétences posséder en entreprise en 2022

Une « soft skill », ou « compétence douce » si l’on traduit littéralement, peut être définie comme une compétence comportementale, transversale et humaine. A l’ère du développement massif de l’intelligence artificielle (AI) et de la robotisation des emplois, les soft skills sont des savoir-êtres de plus en plus recherchés en entreprise, ceux-ci ne pouvant être délégués aux robots, à l’inverse des « hard skills » ou « compétences techniques ».

 

Apprises et non innées, plus ou moins développées selon le contexte social, familial, ou encore économique, ces compétences ou aptitudes font désormais partie intégrante des critères de recrutement, et permettent de faire la différence entre deux candidats, notamment à compétences métier égales.

 

Quelles sont donc aujourd’hui les soft skills les plus demandées en entreprise ? Nous vous proposons un tour d’horizon des 10 compétences indispensables à posséder en 2022 selon les cabinets de conseil en management.

L’adaptabilité

 

Dans un monde où chaque actif changera de travail au moins 4 ou 5 fois au cours de sa carrière, et où de nombreux métiers disparaissent tandis que de nouveaux font leur apparition, savoir s’adapter à de nouveaux milieux ou de nouvelles situations est probablement l’une des plus importante soft skills à posséder aujourd’hui.

 

Que l’on soit confrontés à une nouvelle crise sanitaire, à l’automatisation de nombreux emplois, ou tout autre évènement ou innovation disruptive, les chefs d’entreprise souhaitent désormais s’entourer de collaborateurs agiles, capables de travailler de manière hybride, et qui ont développé leur capacité à savoir rebondir et se réinventer.

 

La communication

 

Que ce soit par écrit ou à l’oral, savoir communiquer reste la base de toute relation humaine. Alors que le travail hybride se généralise, savoir manier la communication mixte en milieu virtuel est devenue une compétence indispensable.

 

Utiliser les bons outils, le bon format, le bon rythme, avoir une posture d’écoute attentive et savoir déceler le non-verbal constituent désormais un véritable enjeu et permettent de mieux :

  • Comprendre et convaincre ses équipes
  • Négocier
  • Résoudre les conflits
  • Présenter un projet, les détails d’un plan d’action, etc…

 

L’autonomie

 

Avec la crise sanitaire et le développement du télétravail, les collaborateurs capables de gérer et piloter leurs différentes tâches et projets de manière autonome font indéniablement la différence. Cette aptitude à prendre des initiatives et à oser agir représente un vrai gain de temps et d’efficacité pour l’entreprise.

 

A noter cependant que l’autonomie demande autant l’engagement des collaborateurs que de la hiérarchie et doit être encouragée par un système de valeur fondé sur la reconnaissance individuelle.

 

L’empathie

 

Cette capacité à comprendre la réalité de l’autre permet de se mettre en phase avec ses besoins et ses ressentis, et permettra à un manager ou un chef d’entreprise d’anticiper plus efficacement les résistances au changement.

 

En induisant de l’écoute, du respect et de la bienveillance, un management empathique instaurera un climat de confiance auprès des collaborateurs, tout en augmentant l’efficacité et la motivation générale.

 

La créativité

 

A l’heure où l’innovation est au cœur de la compétitivité des entreprises, et où l’intelligence artificielle se limite à optimiser les idées et processus existants, avoir l’esprit créatif permet de s’éloigner des schémas de pensée dominants, invite à disrupter les modèles existants, et permet de faire émerger des innovations.

 

La créativité fait donc partie de ces soft skills les plus recherchées par les employeurs, les entreprises ayant plus que jamais besoin de collaborateurs capables d’avoir une vision créative de l’avenir et de proposer des idées et solutions novatrices.

 

Le sens du collectif

 

« Seul on va plus vite, mais ensemble on va plus loin ». L’heure n’est plus à la performance individuelle, car la coopération doit devenir un des moteurs des organisations.

 

A l’ère du partage massif d’outils collaboratifs et dans une société où c’est désormais le collectif qui crée de la valeur, savoir interagir et collaborer avec les autres est devenu l’une des soft skills les plus importantes à valoriser.

 

La résolution de problèmes complexes

 

Dans un contexte de changement et de transformation, il faut être orienté solution. Outre le fait de pouvoir identifier un problème et d’en percevoir la complexité, les collaborateurs qui se démarquent sont ceux capables d’utiliser l’imagination et d’appliquer la logique afin de concevoir des solutions intelligentes à ces problèmes rencontrés.

 

Cela suppose donc une bonne capacité d’analyse ainsi qu’une capacité à prendre des décisions afin de mettre en œuvre le plan d’action.

 

L’intelligence émotionnelle

 

L’intelligence émotionnelle est un concept relativement nouveau, et peut être définie comme la capacité à reconnaître à la fois ses propres émotions ainsi que celles des autres, et à utiliser ces informations pour guider sa pensée et ses actions.

 

Cette compétence a pris une place importante dans le monde du travail car elle permet de mieux comprendre les besoins et les attentes de ses collaborateurs, supérieurs hiérarchiques, ou encore de ses clients, tout en ayant un impact positif sur la performance et le bien-être.

 

La gestion du temps

 

Face à la démultiplication des sollicitations et des exigences, rester maître de son temps est devenu un véritable défi. Ainsi, les collaborateurs capables d’identifier les éléments chronophages et sachant prioriser les actions et/ou déléguer lorsque nécessaire, parviennent à optimiser la création de valeur pour chaque minute passée.

 

A lire aussi: Comment optimiser son organisation afin de gagner en efficacité ?

 

La négociation

 

Savoir négocier, c’est à la fois la capacité à savoir vendre ses idées, tout en étant capable de confronter différents points de vue, intérêts et attentes, dans le but de parvenir à un accord.

 

Dans le monde de l’entreprise, cette forme d’agilité intellectuelle est tout simplement indispensable car elle permet à la fois d’exposer ses idées, de convaincre, ou encore de trouver des solutions satisfaisantes pour l’ensemble des parties impliquées.

Soft skills : Les 10 compétences indispensables à posséder en 2022

Quelles sont aujourd’hui les soft skills les plus demandées en entreprise ? Nous vous proposons un tour d’horizon des 10 compétences indispensables à posséder en 2022.
5/5 - (23 votes)

0 €

Pré-audit gratuit et sans engagement

Nous réalisons un pré-audit de votre situation gratuitement pour mieux répondre à vos besoins ensuite

100 %

Confidentiel pour vous et votre entreprise

Nous vous garantissons une confidentialité absolue dans l’ensemble de vos démarches et au cours de notre collaboration

97%

De satisfaction client constaté chez Calista

Taux de satisfaction moyen constaté sur l’ensemble des prestations de conseil et de coaching réalisées auprès de nos clients

Continuer sur Calista Conseil